N°315 – Traduire, mais dans quel but ?

Will Durant (1885-1981) est un historien et philosophe américain mondialement reconnu.
Youssef, participant à Dar MOMKIN, nous a fait découvrir la traduction en arabe d’un de ses livres, L’histoire de la philosophie.
Une bonne raison de se réjouir lorsque l’on sait que très peu d’ouvrages sont traduits en arabe.

Continuer la lecture N°315 – Traduire, mais dans quel but ?

Héritages 21

En rédigeant ces lignes, j’observe de ma fenêtre un petit oiseau qui gazouille gaiment, qui m’égaie par son gazouillis, il saute d’arbre en arbre pour se nourrir en picorant ce qu’il peut attraper dans le bec, puis il s’envole, libre, en déployant ses ailes, vêtu de son simple plumage, vers d’autres lieux, d’autres cieux, vers la fin d’une vie qui ne durera pas longtemps. J’aurais aimé être à sa place. Je ne peux pas. Pour me nourrir, me couvrir et me déplacer, je dois faire partie d’un processus, je dois adhérer à tout un circuit. Mes ancêtres, depuis des millénaires, ont quitté la condition animale et se sont mis à créer, à inventer, étape après étape tout ce qui assure aujourd’hui le cadre de vie qui est le nôtre, nous les humains, certains plus avancés que d’autres, certains dominateurs et d’autres dominés. En filigrane de ces inventions, à la source des inégalités, se trouve souvent l’écriture et donc la lecture. Pas d’écrit sans lecteurs et vice versa. Pas de gazouillis, pas de liberté, pour nous les humains, sans les traces écrites, transmissibles.

Continuer la lecture Héritages 21