N°333 – Une semaine dans l’écosystème Connect Institute

Une semaine ordinaire dans l’écosystème de Connect Institute.
Organiser le premier sondage délibératif au Maroc avec l’université américaine de Stanford.
Produire de la musique de qualité avec des maîtres d’Ahwach de Tata et de Gnawa, un architecte bluesman juif marocain, un guitariste congolais, un trompettiste professionnel …

Continuer la lecture N°333 – Une semaine dans l’écosystème Connect Institute

Héritages 22

Cette série devrait être déconnectée de ma vie présente, puisqu’elle traite du passé. Mais je ne résiste pas au plaisir de lancer cet épisode à partir d’un événement qui m’est arrivé récemment et que j’ai raconté dans le détail sur mon Blog.
Un dimanche matin, donc, je suis parti à la recherche de tombeaux saadiens repérés pas loin de chez moi. J’y arrive et je fais la rencontre du maçon – muezzin de la mosquée – médersa attenante à ces tombeaux. Après la visite, il me recommande de chercher plus d’informations auprès d’un historien natif de la région, que je connais mais que je n’ai pas vu depuis presque trente ans.

Continuer la lecture Héritages 22

Héritages 21

En rédigeant ces lignes, j’observe de ma fenêtre un petit oiseau qui gazouille gaiment, qui m’égaie par son gazouillis, il saute d’arbre en arbre pour se nourrir en picorant ce qu’il peut attraper dans le bec, puis il s’envole, libre, en déployant ses ailes, vêtu de son simple plumage, vers d’autres lieux, d’autres cieux, vers la fin d’une vie qui ne durera pas longtemps. J’aurais aimé être à sa place. Je ne peux pas. Pour me nourrir, me couvrir et me déplacer, je dois faire partie d’un processus, je dois adhérer à tout un circuit. Mes ancêtres, depuis des millénaires, ont quitté la condition animale et se sont mis à créer, à inventer, étape après étape tout ce qui assure aujourd’hui le cadre de vie qui est le nôtre, nous les humains, certains plus avancés que d’autres, certains dominateurs et d’autres dominés. En filigrane de ces inventions, à la source des inégalités, se trouve souvent l’écriture et donc la lecture. Pas d’écrit sans lecteurs et vice versa. Pas de gazouillis, pas de liberté, pour nous les humains, sans les traces écrites, transmissibles.

Continuer la lecture Héritages 21

Héritages 19

Le fil de cette pelote serait-il interminable ? Je ne sais plus. Je me sens encore loin d’avoir tout dit. Les visages et l’appétit des jeunes que je rencontre chaque jour m’encouragent à poursuivre cette quête des rouages qui font tourner une vie.

Je continue donc à amasser débris et brindilles, pensées et interrogations pour présenter idées, expériences et actions. J’aimerais ne plus contribuer à ce concert de pleureuses rituel, je veux que l’on cesse de répéter les lamentations devant ce mur du temps qui passe inexorablement.
Me revient ainsi le souvenir de la page écornée par mon père dans le livre de l’écrivain libanais, né chrétien et mort musulman, Faris El-Chidiac. Considéré comme le premier roman en langue arabe, l’ouvrage est intitulé La vie et les aventures de Fariac الفاریاق ھو ما في الساق على الساق – .

Continuer la lecture Héritages 19

Héritages 18

Que faire un jour férié, en cette période de confinement, sans prendre trop de risques ? Une idée enfouie dans ma tête depuis un certain temps surgit. Elle se transforme en décision. Prendre la route et aller visiter un site hautement symbolique. En plus, cela ne prendra qu’une journée, le site ne se trouve pas loin d’Agadir. Un site que j’ai à l’esprit depuis pas mal de temps sans jamais trouver le temps ni la motivation suffisante pour aller le visiter. Allez savoir pourquoi vous prenez des décisions à un moment plutôt qu’à un autre !

Continuer la lecture Héritages 18

Héritages 13

Je devais passer dans cet épisode à notre monde d’aujourd’hui. Aux fruits de tous ces Héritages déroulés dans les épisodes précédents. Mais je me sens encore attiré par, vers, ce monde du 17ème siècle, que je sens être en mesure de nous livrer les clés de la compréhension de notre situation actuelle. Un siècle de basculement.

Dans le Coran – Sourate 17, Al Israe, je découvre un verset, le 14, qui commence par deux mots :

اقْرَأْ كِتَابَكَ

Lis ton livre

Continuer la lecture Héritages 13

Héritages 12

Un de ces jours d’été des années 1620, il y a 400 ans, un des navires battant pavillon anglais vogue sur l’océan atlantique sans s’éloigner des côtes marocaines. Le vaisseau est chargé, entre autres marchandises, de sucre embarqué dans le port de Santa Cruz, nouvellement appelée Agadir. Nous reviendrons plus bas aux aventures de ce navire. En attendant, faisons un petit détour par le sucre et le Sous.

Continuer la lecture Héritages 12

Héritages 7

Avant de continuer cette série par ce 7ème épisode, je me dois d’apporter quelques mises au point sur des remarques soulevées par des lecteurs.
Tout d’abord, lorsque j’ai cité les propos de Abdallah Laroui au sujet de Taha Hussein extraits de son ouvrage L’idéologie arabe contemporaine, je me devais de rapporter également le bémol que Laroui avait lui-même à son jugement. En effet dans son livre en arabe intitulé Pensées du matin, الـــصباح خـــواطـــر p.250,
Laroui écrit : « je reconnais que j’ai été dur avec Taha Hussein, mais en tant que romancier et historien et non pas comme critique … Il voulait que l’Egypte prenne le leadership de la région, qu’elle s’oppose d’égal à égal à l’occident, qu’elle se libère effectivement. Des objectifs qui ne pouvaient être atteints sans que l’Egypte décide de s’allier définitivement avec l’occident (sur le plan culturel, bien sûr). J’imagine sa douleur lorsqu’il a vu Nasser conduire une politique asiatique qui a conduit à la défaite de 1967. »

Continuer la lecture Héritages 7

Héritages 2

Dans son article intitulé Borges et Averroès, publié en 1999, Abdelfattah Kilito annonce la couleur dès le début : « Né en Europe, Averroès resta toute sa vie marqué par la poésie arabe du désert et indifférent à toute autre littérature. L’illustration la plus éclatante en est son commentaire de la Poétique d’Aristote : il ne sut jamais que cet ouvrage traitait principalement de théâtre. C’est ce malentendu que Borges décrit, à sa façon, dans ‘La quête d’Averroès’. »

Continuer la lecture Héritages 2

N°272 – Le chemin est long

Cette fin de semaine, comme d’autres journées dans les centres Connect, a été riche en événements et échanges.
Plus de trente jeunes de Youssoufia ont visité les jardins Majorelle et le musée YSL à Marrakech.

Continuer la lecture N°272 – Le chemin est long