Faisons-le !

Il est dimanche, 20:50. Plus que 10 minutes d’attente.
Tout le monde attend les informations. Toutes les chaînes radio et télé, tous les médias électroniques sont prêts pour annoncer les résultats.
Les citoyens de toutes les villes sont impatients de les connaître.
Dans certaines zones rurales, une certaine curiosité se fait sentir.
Durant le week-end, des milliers de personnes se sont mobilisées pour veiller à la bonne marche de l’événement.
Les équipes locales et régionales sont à pied d’oeuvre pour que les opérations se déroulent dans les meilleures conditions.
Des observateurs envoyés par des organisations internationales sont présents dans certains centres.

Des millions de personnes ont participé.
Certains voulaient absolument gagner. D’autres voulaient juste témoigner de leur motivation et leur adhésion.
L’ambiance décrite par les premières nouvelles parvenues aux rédactions est extrêmement positive.
Dans certains centres, un enthousiasme exceptionnel a été noté.
Les inscrits ont scrupuleusement respecté les règles.
Les populations leur ont exprimé leur soutien moral. Certaines personnes sont allées même jusqu’à offrir de la nourriture aux inscrits, aux participants et aux équipes de gestion des opérations.
Un véritable élan national est indéniable.

Il est 20:55. Tous les centres ont fermé leurs portes. L’événement est terminé.
Les équipes présentes munies de leurs smartphones scrutent leur application de comptage des résultats.
En un click, les informations sont Transmises au quartier général de l’événement. Elles sont rapidement traitées. Les résultats peuvent être communiqués.

Il est 21:00. Comme par magie, les résultats s’affichent sur tous les écrans.
La progression de participation par rapport aux éditions précédentes est fulgurante.
Le nombre de lecteurs ainsi que le nombre de livres lus sont impressionnants. Mais pas surprenants.
Depuis le lancement à Agadir il y a quatre ans du premier Qrayathon, l’événement est devenu national, provoquant un engouement chaque année renouvelé. Les 17 lecteurs qui avaient participé à cet événement sont devenus des héros nationaux.

Le constat est unanime : le Maroc est devenu un pays de lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *