A 1300 m d’altitude, l’autoroute et les enfants.

A 1300 mètres d’altitude.
Une station service, une aire de repos, sur une autoroute reliant nos deux villes les plus touristiques. En plein monde rural montagnard.
Sur le parking, jaillissent des nuées d’enfants, garçons et filles. Emmitouflés dans des vêtements qui révèlent leur statut social. Le teint du visage, du même bronzage recherché dans les stations de ski, indique une exposition prolongée au froid.
Ils se faufilent entre les voitures, qui sont pour la plupart en cette période, des voitures haut de gamme.

Continuer la lecture A 1300 m d’altitude, l’autoroute et les enfants.

Nous avons supprimé le rêve de la tête de Reda

Pour ma promenade dominicale, je décide de sortir des sentiers battus, dans le vrai sens du terme. Sur une colline, un chemin de bergers me conduit à la rencontre de Reda. Il accepte de discuter avec moi.

Continuer la lecture Nous avons supprimé le rêve de la tête de Reda

Gilets jaunes

Vite. Je dois faire vite. Le téléphone sonne. Je ne réponds pas. Je mets mes souliers. Je n’oublie pas le masque. La solution alcoolisée. Vite. Mes clefs ? Où sont-elles passées ? Ah, les voilà. Vite. Ils vont fermer. Je dois absolument y être avant la fermeture. Avec le virus, on ne sait jamais, peut-être qu’ils ferment plus tôt. Je roule. La circulation est fluide, peut-être la crainte du virus empêche les gens de se déplacer.
J’arrive, le gardien du parking comme partout au Maroc, est identifiable avec son gilet jaune, qui n’a rien à voir avec le mouvement l’an dernier en France de ceux qui voulaient que leur situation s’améliore, avant que ne vienne le virus pour la rendre encore pire. Non, le gilet jaune ici c’est pour soutirer quelques dirhams à toute voiture qui cherche à se garer quelque part, de préférence pas loin des administrations et des boulangeries.

Continuer la lecture Gilets jaunes

Biadillah, le complot et la question

Je ne sais par quel hasard je suis tombé sur cet intéressant article du leader du PAM, Cheikh Biadillah! Pour une fois qu’un dirigeant politique s’exprime par écrit, l’initiative est louable. Intitulé la Patrie et le Complot, l’article est destiné à mettre en perspective les événements qui ont occupé la une de nos médias ces dernières semaines. Dès le titre, on devine facilement que l’auteur met sur le compte du complot contre la patrie aussi bien le sondage sur la popularité du roi, le mouvement MALI, que les réactions qui ont suivi la publication du bulletin de santé du roi.

Continuer la lecture Biadillah, le complot et la question

Saccage à Agadir

Au lendemain du tremblement de terre d’Agadir plusieurs grands noms de l’architecture se sont portés volontaires pour construire de nouveaux bâtiments dans la ville sinistrée. Des immeubles, des logements individuels ont été dessinés et réalisés. Mais aussi des lieux publics, dont la municipalité, un collège, la caserne des pompiers et … la Poste Centrale. Des bâtiments, dispersés dans la quartier de la Ville Nouvelle, qui ont contribué à donner à cette ville une image, un cachet, un lien avec la vie et la modernité.

Continuer la lecture Saccage à Agadir

Un émir torture. Et après?

Ce ne sont pas des images volées. Non, elles ont été délibérément filmées pour le compte de ce membre de la famille au pouvoir aux Emirats Arabes Unis. Car cet émir, qui n’est autre que le frère du souverain, voulait donner une leçon à ce commerçant afghan accusé d’avoir perdu un chargement de céréales d’une valeur de 5000$. Toutes les méthodes d’abus sur la personne ont été pratiquées. L’émir est allé même jusqu’à passer son gros 4×4 Mercedes sur les membres de la victime, avec l’aide d’un policier en uniforme.

Continuer la lecture Un émir torture. Et après?