Les populations qui ne parlent qu’arabe sont exclus du monde !

En cette période de transition entre deux années, j’ai décidé de faire comme tout le monde et de lire les bandes dessinées de Riad Sattouf publiées sous le titre L’arabe du futur. Au lieu de lire, en fait, j’ai dévoré.
Riad Sattouf, de père syrien et de mère française, est un auteur de bandes dessinées dont tout le monde parle. Ses oeuvres rencontrent un succès mondial exceptionnel. Déjà 2 millions d’exemplaires vendus en France de sa série L’arabe du futur. Cette bande dessinée en 5 tomes, le 6ème et dernier paraîtra prochainement, a été traduite dans 23 langues.

Continuer la lecture Les populations qui ne parlent qu’arabe sont exclus du monde !

Pas encore de McKenzie à Ouguerd, mais une belle surprise !

Qui connaît Ougerd ? Non ? Aglagal ? Non ? Azrarag ? Non plus ?
Ougerd se trouve à moins de 20 km d’Agadir, de sa belle baie, de ses hôtels et ses plages. Mais elle n’est pas connue, ni reconnue. Cette localité montagnarde, surplombant Agadir, est la soeur de Tidsi, elle raconte la même histoire, d’une même époque.

Continuer la lecture Pas encore de McKenzie à Ouguerd, mais une belle surprise !

Que faire ?

En consultant comme d’habitude tous les matins le journal Le Monde en ligne, un titre a attiré mon attention.
Mathématiques : la France, dernière élève des pays développés.
Le sous-titre est encore plus explicite : L’enquête Timss, réalisée auprès d’élèves de CM1 et de 4e, confirme la place inquiétante de la France, « significativement » en dessous des moyennes internationales de pays comparables.

Continuer la lecture Que faire ?

Arguineguin

Qui connaît cette localité nichée dans une île plongée dans l’océan atlantique ?
Moi, je n’en ai jamais entendu parler. Sur une carte, je vois qu’elle se trouve en face des côtes marocaines.
Arguineguin est devenue le port de débarquement de centaines de jeunes marocains, provenant de différentes régions, ayant différents profils.

Continuer la lecture Arguineguin

Averroès ou le prix de la tomate

Un jour, au parlement marocain, un député gêné de ne rien comprendre dans une conversation, s’est insurgé, utilisant la stratégie ‘se défendre en attaquant’ : « moi, je ne comprends pas ce que vous dites mais, moi, je connais le prix du pain. » Les autres ignorants l’ont bien sûr applaudi.

Ce monsieur faisait du populisme sans le savoir (il ne sait rien, sauf le prix du pain, et de cela je ne suis même pas sûr). Tout comme Jourdain de Molière faisait de la prose sans le savoir (mais ça, ce député, il ne le sait pas).

Continuer la lecture Averroès ou le prix de la tomate

Ibn Toumart, Fatiha, Iguiliz

En rédigeant le 14ème épisode de mes Héritages, ma décision était prise. Je ne pouvais tout de même pas écrire sur un sujet qui s’est déroulé, certes il y a mille ans, à moins de trois heures de route de chez-moi sans que je prenne la peine d’aller visiter le lieu où cela s’est déroulé.

Iguiliz, lieu de naissance d’Ibn Toumart, la personnalité la plus marquante de notre histoire, m’a donc lancé un appel.

Continuer la lecture Ibn Toumart, Fatiha, Iguiliz

Erreurs

Il arrive assez souvent que, lorsque vous naviguez sur Internet, vous vous retrouviez face à un message d’erreur. Une fausse manipulation ? Un site qui n’existe plus ? Peu importe, vous n’atteindrez pas le site, l’article ou l’information que vous recherchez. Vous avez commis une erreur, ou plusieurs. Vous avez été de bonne foi, vous n’aviez pas en tête de commettre l’erreur qui allait vous empêcher d’atteindre votre objectif. Mais le résultat est que vous éprouvez le sentiment d’une certaine frustration. Vous avez peut-être mal introduit les données qui vous auraient permis de ne pas commettre l’erreur. Vous vous en voulez d’avoir perdu du temps à chercher quelque chose dont vous n’avez pas suffisamment soupesé les inconnues.

Continuer la lecture Erreurs

D.A.F. – suite

Nous sommes tous dépositaires de croyances, d’habitudes, de réflexes qui nous viennent de notre entourage, de notre milieu, de notre éducation, de très loin dans le temps. L’entourage auquel nous appartenons assure confort et consolation. Nous sommes ainsi exonérés d’effort. Dieu l’a voulu ainsi, la famille exécute sa volonté.

Continuer la lecture D.A.F. – suite