N°311 : Oui, l’esprit créatif existe

L’année 2020 se termine. Nous en garderons de mauvais souvenirs. Mais ces souvenirs ne nous empêchent pas d’apprécier les bonnes actions et réalisations des jeunes de notre Institution.
Notamment en matière de créativité en arts visuels.

Continuer la lecture N°311 : Oui, l’esprit créatif existe

Héritages 22

Cette série devrait être déconnectée de ma vie présente, puisqu’elle traite du passé. Mais je ne résiste pas au plaisir de lancer cet épisode à partir d’un événement qui m’est arrivé récemment et que j’ai raconté dans le détail sur mon Blog.
Un dimanche matin, donc, je suis parti à la recherche de tombeaux saadiens repérés pas loin de chez moi. J’y arrive et je fais la rencontre du maçon – muezzin de la mosquée – médersa attenante à ces tombeaux. Après la visite, il me recommande de chercher plus d’informations auprès d’un historien natif de la région, que je connais mais que je n’ai pas vu depuis presque trente ans.

Continuer la lecture Héritages 22

N°310 : D’une ambition individuelle naît une mission collective

Riham a 28 ans. Elle est diplômée d’une grande école. Elle a quitté son travail pour passer une année d’immersion dans le Centre MAHIR.
Elle veut parfaire ses connaissances et combler ses lacunes dans divers domaines importants pour son avenir.
Cette expérience lui apprend aussi à mieux connaître la réalité de son pays.

Continuer la lecture N°310 : D’une ambition individuelle naît une mission collective

Pas encore de McKenzie à Ouguerd, mais une belle surprise !

Qui connaît Ougerd ? Non ? Aglagal ? Non ? Azrarag ? Non plus ?
Ougerd se trouve à moins de 20 km d’Agadir, de sa belle baie, de ses hôtels et ses plages. Mais elle n’est pas connue, ni reconnue. Cette localité montagnarde, surplombant Agadir, est la soeur de Tidsi, elle raconte la même histoire, d’une même époque.

Continuer la lecture Pas encore de McKenzie à Ouguerd, mais une belle surprise !

N°309 : Transmetteurs involontaires d’ignorance

C’est l’histoire d’une jeune femme devenue transmetteuse involontaire de l’ignorance.
Khadija a 26 ans. Elle a une licence en géographie. Elle passe un concours et devient enseignante de français dans une école publique. Elle s’aperçoit de son très faible niveau en français.

Continuer la lecture N°309 : Transmetteurs involontaires d’ignorance

Nous avons supprimé le rêve de la tête de Reda

Pour ma promenade dominicale, je décide de sortir des sentiers battus, dans le vrai sens du terme. Sur une colline, un chemin de bergers me conduit à la rencontre de Reda. Il accepte de discuter avec moi.

Continuer la lecture Nous avons supprimé le rêve de la tête de Reda

Héritages 21

En rédigeant ces lignes, j’observe de ma fenêtre un petit oiseau qui gazouille gaiment, qui m’égaie par son gazouillis, il saute d’arbre en arbre pour se nourrir en picorant ce qu’il peut attraper dans le bec, puis il s’envole, libre, en déployant ses ailes, vêtu de son simple plumage, vers d’autres lieux, d’autres cieux, vers la fin d’une vie qui ne durera pas longtemps. J’aurais aimé être à sa place. Je ne peux pas. Pour me nourrir, me couvrir et me déplacer, je dois faire partie d’un processus, je dois adhérer à tout un circuit. Mes ancêtres, depuis des millénaires, ont quitté la condition animale et se sont mis à créer, à inventer, étape après étape tout ce qui assure aujourd’hui le cadre de vie qui est le nôtre, nous les humains, certains plus avancés que d’autres, certains dominateurs et d’autres dominés. En filigrane de ces inventions, à la source des inégalités, se trouve souvent l’écriture et donc la lecture. Pas d’écrit sans lecteurs et vice versa. Pas de gazouillis, pas de liberté, pour nous les humains, sans les traces écrites, transmissibles.

Continuer la lecture Héritages 21

N°308 – Les 4C pour le projet 4C

Avoir un rêve. Nourrir sa passion. Cultiver son talent. Élargir ses connaissances.
Ce sont les ingrédients d’une vie digne et autonome. Ce sont les composantes de la véritable éducation.
Ce sont les objectifs qui ont rassemblé, mardi 1er décembre à Agadir, divers partenaires autour du Centre culturel et culinaire de La Coupole.

Continuer la lecture N°308 – Les 4C pour le projet 4C

Que faire ?

En consultant comme d’habitude tous les matins le journal Le Monde en ligne, un titre a attiré mon attention.
Mathématiques : la France, dernière élève des pays développés.
Le sous-titre est encore plus explicite : L’enquête Timss, réalisée auprès d’élèves de CM1 et de 4e, confirme la place inquiétante de la France, « significativement » en dessous des moyennes internationales de pays comparables.

Continuer la lecture Que faire ?

Gilets jaunes

Vite. Je dois faire vite. Le téléphone sonne. Je ne réponds pas. Je mets mes souliers. Je n’oublie pas le masque. La solution alcoolisée. Vite. Mes clefs ? Où sont-elles passées ? Ah, les voilà. Vite. Ils vont fermer. Je dois absolument y être avant la fermeture. Avec le virus, on ne sait jamais, peut-être qu’ils ferment plus tôt. Je roule. La circulation est fluide, peut-être la crainte du virus empêche les gens de se déplacer.
J’arrive, le gardien du parking comme partout au Maroc, est identifiable avec son gilet jaune, qui n’a rien à voir avec le mouvement l’an dernier en France de ceux qui voulaient que leur situation s’améliore, avant que ne vienne le virus pour la rendre encore pire. Non, le gilet jaune ici c’est pour soutirer quelques dirhams à toute voiture qui cherche à se garer quelque part, de préférence pas loin des administrations et des boulangeries.

Continuer la lecture Gilets jaunes